Les Plantes et Nous – La Lavande

Ah l’odeur de la lavande… Ça rappelle le Sud, l’été, le linge propre. Chaque année, on ramenait des ballotins de vacances pour les mettre dans l’armoire et parfumer les armoires.

 

J’adore la lavande. Que ce soit ses fleurs séchées ou en huile essentielle, je l’utilise hyper souvent.
Par contre toutes les odeurs artificielles de lavande – type déo à chiotte ou lessive, me donnent envie de vomir…

 

Elle me sert à me détendre, à parfumer une infusion, ou encore je la dilue dans un spray avec de l’eau, associée à de l’huile essentielle de Tea Tree pour assainir l’air… 

 

La lavande, comme beaucoup de plantes médicinales, est utile dans bien des occasions et pour traiter différents maux.

 

Gros plan sur cette jolie plante qui n’a pas fini de vous surprendre !

 

La Lavande

 

Un peu d’histoire

 

Les Assyriens, les Grecs et les Romains utilisaient déjà la lavande en leur temps pour parfumer leurs vêtements et leurs bains.

 

A Rome, les femmes n’avaient pas le droit de s’enivrer mais elles s’en foutaient royalement et camouflaient leur haleine en mâchant de la lavande (les malines !).

 

Son nom est d’ailleurs dérivé de lavare, un mot latin qui signifie laver. Le mot lavandière vient du fait qu’on ajoutait de la lavande à l’eau de lessive afin de parfumer les vêtements. 

 

Au Moyen Âge, ses pouvoirs désinfectants étaient reconnus et on en faisait des fumigations, des onguents et des emplâtres destinés à combattre la peste.

 

Les différents types de Lavande

 

Il existe plusieurs espèces botaniques de lavande et elles ne possèdent pas toutes les mêmes vertus.

 

Lorsque vous achetez de la lavande, privilégiez celle dont l’étiquette indique le nom latin de la lavande utilisée, la partie de la plante, sa variété et idéalement son pays d’origine.

 

Voici ce que recommandent généralement les aromathérapeutes :

 

  • La lavande officinale ou vraie (Lavandula angustifolia) est celle qui a l’effet calmant le plus prononcé ;
  • La lavande stoechade (Lavandula stoechas) est préférable pour combattre les infections et notamment les otites ;
  • La lavande aspic (Lavandula latifolia) est particulièrement efficace contre les brûlures et les piqûres de guêpes ;
  • Le lavandin (Lavandula Burnatii ou hybrida) est un hybride, fruit d’un croisement entre L. angustifolia et L. latifolia. Elle est indiquée en cas de crampes et de contractures musculaires ;
  • Le lavandin dit Super possède un fort pouvoir d’action contre les poux et les lentes.

 

Comment utiliser la lavande ?

 

Par voie interne

 

La lavande est une alliée de choix en cas d’anxiété, d’agitation, d’insomnie, de troubles digestifs d’origine nerveuse, de ballonnements.

 

Infusion : infuser de 0,8 g à 1,5 g de fleurs séchées (de 1 c. à café à 2 c. à café) dans 150 ml d’eau bouillante pendant 5 à 10 minutes. Prendre au besoin jusqu’à 3 fois par jour ou au coucher pour combattre l’insomnie.

 

Teinture (1:5 dans l’éthanol à 60 %) : prendre de 2 ml à 4 ml, 3 fois par jour.

 

Huile essentielle : prendre de 1 à 4 gouttes par jour mélangées à 1 c. à thé de miel ou déposées sur un carré de sucre. Prendre au coucher pour combattre l’insomnie.

 

Inhalation : Si vous avez pris froid, mettez 2 à 4 gouttes d’huile essentielle de lavande (vous pouvez aussi mettre un peu d’eucalyptus) dans un inhalateur. Si vous n’en avez pas, pas de panique ! Déposez les gouttes d’huile essentielle dans un grand bol d’eau bouillante et respirez les vapeurs, la tête au-dessus du bol et recouverte d’une grande serviette. Répétez les inhalations plusieurs fois par jour.

 

Par voie externe

 

Agitation et insomnie

 

Au coucher, appliquer 5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie sur vos avant-bras et votre plexus solaire (au centre de l’abdomen, entre le sternum et le nombril). L’idéal étant de la mélanger à une huile végétale (amande douce, chanvre, abricot…)

 

Je ne suis pas une fanatique des bains mais si vous êtes vraiment agité, alors avant de vous coucher, prenez un bain chaud à l’huile essentielle de lavande : mélanger de 20 à 30 gouttes d’huile essentielle à un émulsifiant (par exemple 1 c. à café de savon liquide non parfumé) avant d’ajouter le tout à l’eau du bain.

 

Crampes et douleurs musculaires

 

Vous pouvez préparez une huile à massage en diluant de 2 à 4 gouttes d’huile essentielle de lavande ou de lavandin dans 1 c. à soupe d’huile végétale puis massez en profondeur les endroits qui font mal.

 

Contre-indications 

 

La lavande aspic (L. spica) et le lavandin super (L. burnatii ou hybrida) sont déconseillés au cours des 3 premiers mois de la grossesse.

 

Chez certaines personnes sujettes aux allergies, la lavande peut provoquer une irritation ou une inflammation de la peau.

 

Effets indésirables

 

La lavande est généralement bien tolérée aux doses recommandées. Cependant, des cas de constipation ou de maux de tête ont pu être relevés après une consommation orale.

 

Cet article ne remplace pas les conseils de votre médecin ou d’un phytothérapeute.

Derniers posts

Categories

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *