coeur d'amour

La Conscience Christique

Peu importe où vous vous trouvez sur le chemin spirituel et votre relation avec la religion de manière générale , il existe un noyau palpitant d’amour divin mystique au cœur des enseignements de Jésus. 

 

Et cette flamme passionnée de l’Amour a été ressentie par des gens du monde entier dans de nombreuses traditions spirituelles et religieuses – pas seulement le christianisme.

 

Conscience Christique est un terme que vous avez sûrement entendu au moins une fois lors de votre quête spirituelle et c’est une expression entourée de mystère. 

 

Que signifie la Conscience Christique ? Et comment cela se rapporte-t-il de manière directe et intime à nous dans nos voyages d’éveil spirituel ? 

 

Qu’est-ce que la Conscience Christique ?

 

La Conscience Christique est un terme mystique qui fait référence à un état d’être spirituellement évolué.

 

Lorsque nous observons la vie et les messages de Jésus, nous pouvons voir les qualités d’amour, de dévotion, de courage et d’abandon au centre de ses enseignements et de son exemple.

 

Le terme Conscience Christique, par conséquent, fait référence à l’incarnation de ces qualités dans nos vies.

 

La Conscience Christique – pas qu’un concept New Age

 

Le terme Conscience Christique a été largement mis au goût du jour et utilisé par le mouvement New Age.

 

Mais la Conscience Christique à laquelle je fais référence ici n’est pas un concept New Age chaleureux et flou ; c’est une vérité mystique plus profonde qui peut être ressentie et vécue à la fois dans les périodes claires et sombres de nos vies.

 

Je ne vous encourage pas nécessairement à prier Jésus et à lui demander de vous protéger ou de vous surveiller comme une figure paternelle – mais si c’est ce dont vous avez besoin, il n’y a aucun mal à ça.

 

La Conscience Christique à laquelle je fais référence consiste à rencontrer les aspects positifs et négatifs de la vie à travers le cœur de l’amour, de la dévotion, du courage et de l’abandon mystique comme Jésus l’a fait. 

 

Non seulement la Conscience Christique peut être considérée comme une approche de la vie, mais elle peut également être considérée comme un élément fondamental – ou même un but (aussi inexact et centré sur l’esprit soit-il) – du processus d’éveil spirituel lui-même.

 

Éveil spirituel, conscience christique et ce que Jésus symbolise

 

Ayant été élevé dans une famille judéo-chrétienne, non pratiquante des deux côtés, je ne fais pas l’apologie du christianisme ou d’aucune religion monothéiste.

 

J’ai entrepris un voyage pour guérir, pour avancer, pour comprendre et je me suis toujours inspirée des différentes traditions ou croyances qui me semblaient juste à tel ou tel moment de mon parcours et la Conscience Christique en fait parti.

 

La notion de Conscience Christique est de plus en plus présente dans le paysage spirituel et je pense que c’est une bonne chose car cela nous emmène vers les profondeurs cachées du message de Jésus, son importance pour l’humanité et ce qu’il symbolise.

 

Comment la conscience du Christ est-elle liée à l’éveil spirituel ?

 

En termes simples, la Conscience Christique est un autre mot pour la réalisation de soi, l’unité, le samadhi, le nirvana ou l’illumination spirituelle.

 

Mais la Conscience Christique est unique en ce sens qu’il s’agit d’une forme ou d’une saveur très spécifique et très profonde d’Unité spirituelle.

 

Selon les mots du savant mystique Andrew Harvey

 

Jésus est venu illustrer la divinité de chaque être humain et donner à la race humaine la possibilité scandaleuse d’une relation divine directe avec Dieu : une extase gnostique directe qui serait aussi une extase de service et de justice.

 

Le sublime paradoxe de Jésus que je veux souligner ici est qu’il est à la fois humain et divin. Comme saint Paul l’Apôtre l’écrit au sujet de Jésus :

 

Que cette pensée soit en vous, qui était aussi dans le Christ Jésus : Lui qui, étant sous la forme de Dieu, n’a pas cru que ce n’était pas un vol d’être égal à Dieu : Mais s’est fait sans réputation, et prit sur lui la forme d’un serviteur, et fut fait à la ressemblance des hommes.

 

Comment cultiver la Conscience Christique ?

 

Si vous êtes attiré par le fait de cultiver la Conscience Christique, voici quelques pratiques que je recommande :

 

1. Honorez le pouvoir de la prière

Encore une fois, peu importe le nom de votre Dieu, ou que vous parliez à la Source, l’Univers ou au Saint Esprit, une prière reste une prière et c’est l’intention qui compte. Le pouvoir de la prière est un outil puissant !

 

Les sages, les mystiques et les praticiens spirituels de tous horizons ont utilisé la prière à travers les âges pour communier avec le Divin, la Source.

 

N’hésitez pas à réinterpréter ou à repenser totalement la prière afin qu’elle réponde aux besoins et aux désirs de votre cœur.

 

La beauté de la prière est qu’elle est une porte vers la grâce. La grâce est cette force mystérieuse qui apparaît parfois dans nos vies dans des moments de lutte ou de besoin. 

 

Soyez donc ouvert à la prière. Priez pour vous connecter à la Conscience Christique. Priez pour tous vos besoins profonds, pour ce qui vous tient vraiment à coeur, cela viendra à vous sous une forme ou une autre !

 

2. Cultivez la Bienveillance

Si vivre en conscience (mindfulness) signifie aborder la vie à partir d’un espace mentalement clair et présent, cultiver et vivre dans la bienveillance (heartfulness) signifie aborder la vie à partir d’un espace émotionnellement clair et présent.

 

Heartfulness ou Bienveillance, est la pratique de la guérison, de l’ouverture, de la présence et de l’attention au cœur. 

 

Mais comment cultiver l’écoute du cœur et donc la Conscience Christique, qui, de par sa nature même, est centrée sur le cœur ?

 

Voici quelques idées :

 

  • Pratiquez chaque jour la méditation Metta ou méditation de la bienveillance ;
  • Remarquez tous les domaines de la vie qui ont tendance à alimenter votre esprit par la peur, la paranoïa ou la haine (restreignant ainsi le cœur) tels que les réseaux sociaux, les actualités ou certains environnements, et réduisez ou supprimez-les complètement ;
  • Tenez un journal de gratitude ou pratiquez chaque jour une petite pratique de gratitude où vous contemplez tout ce pour quoi vous êtes reconnaissant ;
  • Soyez au service des autres, que ce soit en aidant un ami, un membre de la famille, en faisant du bénévolat ou en soutenant une personne dans le besoin ;
  • Choisissez un mantra ou une affirmation (comme le Sutra du cœur ou une déclaration telle que « J’ouvre mon cœur à l’amour ») et utilisez-le pendant la journée comme une forme continue de méditation et de centrage.

 

3. Regardez à l’intérieur de vous-même

Dans l’Évangile de Thomas, il est rapporté que Jésus a dit :

 

Si vous faites sortir ce qui est en vous, ce que vous faites sortir vous sauvera. Si vous ne produisez pas ce qui est en vous, ce que vous ne produisez pas vous détruira.

 

Ces mots soulignent parfaitement la nécessité du travail intérieur qui consiste à mettre en lumière (Shine A Light) la conscience sur votre paysage intérieur à des fins d’exploration de soi, de compréhension de soi, de guérison et de transformation spirituelle.

 

Les trois principales pratiques pour commencer le travail intérieur sont : l’amour de soi, le travail sur l’enfant intérieur (inner child)  et le travail sur les parts d’ombre (shadow work).

 

Je recommande toujours de commencer d’abord par l’amour de soi et d’avoir une relation compatissante avec soi-même, car cela pose les bases des deux autres formes de travail intérieur, ce qui les rend beaucoup plus faciles à aborder car on est déjà moins dans le jugement et la critique.

 

Il existe de nombreuses façons d’intégrer le travail intérieur dans votre vie. Quelques exemples incluent : tenir votre journal, l’analyse des rêves, la méditation, le voyage chamanique, les thérapies somatiques, le coaching psycho-émotionel, l’art-thérapie et de nombreuses autres pratiques. Choisissez celle qui résonne avec vous !

 

4. Contempler les mots de Jésus ou d’autres maitres mystiques

 

Dans son livre “Jésus, sa résurrection”, le maître spirituel zen Adyashanti recommande l’Évangile de Thomas et l’Évangile de Marc comme deux lieux riches pour contempler les paroles de Jésus.

 

Il existe également de nombreux mystiques qui peuvent fournir une porte unique vers le cœur de la Conscience Christique, tels que Saint Jean de la Croix, Maître Eckhart, Julien de Norwich, Hildegarde de Bingen, Sainte Thérèse d’Ávila, Buddha, le Dalaï Lama et bien d’autres. 

 

Je vous recommande un excellent ouvrage intitulé “La vie des maîtres » afin de vous plonger dans cette notion de Conscience Christique.

 

Ensuite, essayez de consacrer un peu de temps chaque jour à contempler certaines des paroles de ces maîtres à penser. 

 

Contempler signifie simplement garder dans votre esprit un mot, une phrase ou une image et le laisser pénétrer en vous, sans essayer d’analyser ou de disséquer ce qu’il « pourrait signifier ».

 

La contemplation est une action qui vous emmène plus profondément dans le cœur que dans l’esprit.

 

En conclusion

La Conscience Christique est un terme qui fait référence à l’Amour Divin, à l’intégration spirituelle et au processus d’éveil du cœur ; une forme d’illumination et de transformation qui se produit à des niveaux plus profonds d’éveil spirituel.

 

Où que vous soyez sur ce chemin et quelle que soit la relation que vous entretenez avec la religion de manière générale, il existe un noyau mystique à la racine de chaque tradition qui pointe vers l’unité sous-jacente à toute existence.

 

La Conscience Christique est cette force unificatrice du Cœur sacré à laquelle nous avons tous accès si seulement nous sommes ouverts – c’est une expression de notre Vraie Nature

 

Derniers posts

Catégories

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *